Edinah Rotich – Nairobi, Kenya (English + Français)

— Version française en dessous —

Discipline is key. Whatever you are doing, you need to listen more, you need to work more.

IMG_2403Edinah is the star of Kasarani Stadium. Today it is the final of the national championship of athletics. The winners will be part of the Kenyan delegation at the Olympic Games in Rio.

Athletes run their different races, 200 meters, 400 meter hurdles, 10,000 meters, etc. Beside the running track Edhina Rotich shakes a lot of hands, she talks with everyone attending the event. Two years ago she was still in the national volleyball team. She now plays in a club. During her 15 year carrier she participated to a lot of championships in Africa or in the world. This 5 feet high and 35 year old woman told us the day before how she got until there.

She was born in Eldorate in the north of Kenya. Eldorate is worldwide famous to be the place where the best African athletes grow up. Hills, altitude, natural food, climate, a school far away from home: everything is here to train the best runners.

We were running everyday to go to our school that was 40 minutes far from home by walking. So later when you arrive at a training you have the physics you need

IMG_2690

But most of all, the tribe of Kalenjins live in Eldorate and Edinah is part of them. They are a thin and slender which is the body shape of athletics champions.

At school Edinah was running, but she is tall, that’s why she starts playing volleyball in highschool. There, she gets her first sports shoes. Her trainings led her to the national team.

Since the earliest age Edinah has ambition:

When I was young I was dreaming of being a champion because when I realised that I has a talent for running and later for volleyball I said to myself “I would like to be somebody”

After highschool I knew that I wanted to become an international player. I wanted to play at an advanced level.

Edinah played then in clubs in Turkey, Dubaï, Seychelles.

A few years ago she launched her own company Aspire Sports through which she wants to mentor and coach young athletes.IMG_2509

When we asked her what message she would give to our generation, she couldn’t help giving one with a high level competition accent:

Discipline is key. Whatever you are doing, you need to listen more, you need to work more 

Edinah – the Kenyan president himself calls her by her name – comes from far. As the third child in a family of 11 children, she was the first one of her siblings to be told her birth date. Yet there is a date she won’t forget today : the 5th of August 2016. She will monitor her compatriots at the Olympic Games. Although the volleyball team was not qualified this year, Edinah has big hopes for Kenya’s “bright” future in sports.

Version française :

La discipline est la clé. Peu importe ce que vous faites, vous devez écouter davantage, vous devez travailler davantage.

IMG_2403Edinah est la star du Kasarani Stadium. Aujourd’hui a lieu la finale du championnat national d’athlétisme qui décidera des représentants kenyans aux Jeux Olympique de Rio.

Les athlètes courent leurs différentes épreuves, 200 mètres masculin, féminin, 400 mètres haies, 10 000 mètres, etc. Sur le côté de la piste Edinah Rotich serre des mains à tout va, discute chaleureusement avec chaque personne présente pour l’évènement. Il y a deux ans encore elle était membre de l’équipe nationale de volleyball. Elle joue désormais en club. En quinze ans de carrière elle en a vu des championnats, en Afrique ou dans le monde. Cette femme d’1m80 et de 35 ans nous a raconté la veille comment elle en est arrivée là.

Le hasard a voulu qu’elle naisse à Eldorate, dans le Nord du Kenya. Eldorate est mondialement connu pour voir grandir les plus grands athlètes africains. Ses collines, l’altitude, une nourriture saine, une école à plusieurs kilomètres de chez soi : tous les ingrédients sont réunis pour former des champions de la course :

Nous courions tous les jours pour aller à l’école qui se situait à 40 minutes à pied de la maison. Alors quand on arrive à un entraînement plus tard on a la forme physique qu’il faut ! 

Mais surtout, la ville d’Eldorate abrite la tribu des Kalenjins : un peuple fin et élancé – dont fait partie Edinah – ayant le physique de grands champions d’athlétisme.

A l’école, Edinah fait de la course, mais sa grande taille la conduit au volleyball quand elle entre au lycée. Elle y reçoit sa première paire de chaussures de sport. Ses entraînements l’amèneront dans l’équipe nationale kenyane.

De l’ambition, Edinah en a et ce, dès le plus jeune âge :

Petite, je rêvais d’être une championne, car quand j’ai réalisé que j’avais du talent pour la course puis plus tard pour le volleyball je me suis dit « Je veux être quelqu’un » 

 Après le lycée j’ai voulu devenir une joueuse internationale. Je voulais jouer à un niveau avancé 

IMG_2642Edinah a donc au cours des années été membre de clubs en Turquie, à Dubaï, aux Seychelles.

Aujourd’hui Edinah a lancé sa propre entreprise Aspire Sports, au sein de laquelle elle coach de jeunes athlètes.

Si Edinah a un message à faire passer à notre génération, on ne peut s’empêcher d’y voir les accents d’une compétitrice de haut niveau :

La discipline est la clé. Peu importe ce que vous faites, vous devez écouter davantage, vous devez travailler davantage. 

Edinah, que le président kenyan lui-même appelle par son prénom, revient de loin. Troisième de famille, elle fut la première de sa nombreuse fratrie à avoir le luxe de connaître sa date de naissance. Mais aujourd’hui, elle retient avec impatience la date du 5 août 2016 où elle suivra ses compatriotes de loin. Bien que l’équipe de volleyball ne soit pas qualifiée cette année, le Kenya a, pour cette ancienne championne, un « avenir radieux » dans le domaine du sport.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s