Lucia de Oliveira – Sorocaba, Brésil

SEMEAR Group est un collectif créé dans les années 90 rassemblant des femmes chercheuses biologistes (étudiantes et professeures à l’Université de Sorocaba, état de Sao Paulo) et des femmes appartenant à des communautés reculées de l’Est du Brésil. Il a été présenté lors de la COP21 2016 à Paris parmi les projets phares du WGC (Women and Gender Consituency) appartenant à l’UNFCCC (United Nations Framework Convention on Climate Change). L’objectif de cette association est double : participer à la recherche sur les semences qui permettent la restauration de le forêt brésilienne, largement endommagée par les actions de déforestation massive, et favoriser l’autonomisation des femmes appartenant à des communautés reculées en leur fournissant de l’emploi (collecte des graines, tri, etc). Une telle initiative permet à ces femmes de quitter peu à peu leurs activités domestiques pour développer entre autres leur propre commerce de bijoux artisanaux.

Nous avons rencontré 3 femmes clé de l’association, qui portent le projet depuis plusieurs années : Maiara, Juliana et Lucia. Voici leurs portraits.

IMG_9037Lucia de Oliveira est pour le moins le personnage le plus étonnant de nos rencontres chez SEMEAR. Mère de trois filles, divorcée, elle a décidé de retourner sur les bancs de l’université à 50 ans. C’est donc avec l’une de ses filles qu’elle se rend en cours chaque matin.
C’est à côté de ses cours de biologie, de chimie, de physiologie ou de forestry que Lucia s’est engagée pour SEMEAR. Alors que les autres membres s’occupent de la recherche pure, elle s’y occupe de la confection de bijoux artisanaux pour récolter des fonds pour l’association.

Lucia raconte les nombreuses difficultés auxquelles doit faire face une mère célibataire noire au Brésil, et dit avec le sourire avoir su s’adapter à chaque situation.

Pour cette femme de caractère, derrière chaque homme fort se cache une femme forte, c’est biblique nous dit-elle, et l’inverse n’est pas toujours vrai.

I know that a woman alone can not do great things but women together with the same purpose can achieve a better future for all

Je sais qu’une femme seule ne peut pas faire de grandes choses, mais plusieurs femmes ensemble ayant le même but peuvent parvenir à la création d’un futur meilleur.

I would say to women : to respect each other, so that they don’t let themselves be influenced. Breath always. When they have any difficulty, breath and watch out and never give up from that thing that they really want to do.

Ce que je dirais aux femmes : qu’elles aient du respect les unes envers les autres, qu’elles ne se laissent jamais influencer. Toujours respirer. Si elles rencontrent des difficultés, respirer, regarder au delà et ne jamais renoncer à la chose à laquelle elle tiennent réellement.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s